Le Groupe d'experts des Nations Unies sur la RDC a publié la semaine dernière un rapport à mi-parcours qui est disponible ici. Le Groupe discute diverses questions relatives aux groupes armés tels que l'ADC et les FDLR, ainsi que les relations entre l'armée congolaise FARDC et la MONUSCO et une série de questions de financement des conflits liées au bois et à l'or, ainsi que les minerais 3T. Le Groupe a fait part de ses préoccupations concernant les minerais touchés par le groupe armé Raia Mutomboki à Shabunda, au Sud-Kivu, ainsi que les problèmes persistants de contrebande et de vente d'étiquettes au Rwanda. L'ITRI accueille favorablement les commentaires constructifs et les recommandations de toutes les parties prenantes, y compris le Groupe d'experts des Nations Unies, mais juge nécessaire d'ajouter un contexte aux informations contenues dans le rapport, par exemple pour clarifier l'amélioration de la situation sécuritaire à Shabunda qui, on l'espère, peut permettre la mise en oeuvre d' iTSCi au cours des prochains mois. L'ITRI soutient également les recommandations visant à améliorer le contrôle de l'étiquetage et le suivi des incidents de contrebande par les autorités, ce qui permettrait de réduire davantage les risques dans la chaîne d'approvisionnement. Des commentaires supplémentaires sur le rapport de l'ITRI sont disponibles. ici. Le rapport final du groupe est attendu en juin 2016.